Aux origines de l’humanité

Aux origines de l’humanité

Echelle des temps géologiques

Les quatre grandes périodes – Ere primaire, secondaire, tertiaire et quaternaire

L’ERE PRIMAIRE

C’est la période la plus ancienne des temps phanérozoïques, c’est à dire, des temps fossilifères qui s’étend de – 541 à -242 millions d’années. C’est l’ère des poissons. C’est la plus longue période des temps géologiques encadrée par deux événements biologiques majeurs : l’explosion cambrienne et une crise biologique du Permien, dernier système du paléozolïque. C’est à cette époque que se mettent en place de nombreux matériaux comme le charbon et les métaux. Au début de cette ère, la vie se limite à des bactéries, des algues, des éponges, des invertébrés primitifs et quelques vertébrés. Il y a un grand développement de la population de poissons et à la fin de cette ère, les premiers reptiles sophistiqués font leur apparition.

ERE SECONDAIRE

L’ère secondaire est encore appelée Mésozoïque ou ère jurassique et s’étend de – 252 à – 66 millions d’années. C’est à cette période qu’apparaissent des mammifères et les dinosaures et que se fabriquent les riches calcaires très dures, c’est le calcaire crétacé. Tous les continents étaient regroupés, c’est ce que l’on appelle la Pangée.

Puis les continents vont se partager à cause d’un intense volcanisme. Les mers et les océans séparent les blocs et cela entraîne une évolution différentes des espèces, animaux terrestres ou aquatiques. Au niveau du climat, il y a des grands changements également. L’uniformité de l’ère primaire à ce niveau à disparu et comme de nos jours, il existait des zones glaciaires autour des poles, avec des massifs montagneux et peu de faune, des zones tempérées avec une faune plus riche et une zone équatoriales. Toutefois, le climat était plus chaud qu’aujourd’hui et l’ère secondaire n’a pas connu de période de glaciation. L’ère des dinosaures voit aussi apparaître les oiseaux préhistoriques.

L’ERE TERTIAIRE

Elle est datée de – 66 à – 2,5 millions d’années et comprenait les périodes que l’on appelait Paléogène et Néogène. Au cours de cette période, l’activité tectonique s’est poursuivie continuant soit de séparer les continents, soit d’en connecter d’autres. L’Amérique du Sud se lie à l’Amérique du Nord à ce moment-là. L’activité volcanique était généralisée, le climat était humide. C’est la période où disparaissent les dinosaures.

Au début du tertiaire, les mammifères se divisent en deux catégories : les mammifères placentaires (femelles avec placenta) et les mammifères marsupiaux (femelles avec poche ventrale). On voit apparaître les ancêtres des chevaux, des éléphants, des rhinocéros, des tapirs. Les lézards, serpents, tortues et crocodiles ont pu se développer. Babouins et hominidés existaient. Avec la dérive des continents, le climat à tendance à se refroidir mais il tendra à devenir plus tempéré, avec en conclusion de cette ère la première glaciation qui marque le début de l’ère Quaternaire.

L’ERE QUATERNAIRE

Cette période est comprise entre -2,25 et -1,5 millions d’années et c’est la plus récente sur l’échelle des temps géologiques. Mais c’est aussi une période de grands bouleversements climatiques. C’est la période des grands glaciations. Les glaciers des poles et des montagnes deviennent plus importants. Les cours d’eau s’enfoncent, c’est la création des vallées. Le froid n’était pas constant mais il était plus long. Le quaternaire est divisé en deux périodes : le Pléisctocène qui couvre la totalité de la période glaciaire et l’Holocène qui a débuté il y a 10.000 ans. Les premiers hommes de la Préhistoire sont les Australopithèques, les Homo-Habilis qui vivaient il y a -2,5 millions d’années, au début du quaternaire. Puis vers – 1,5 millions d’années vivait l’Homo-Erectus suivi des premiers Homo-Sapiens : des hommes de Neanderthal, des hommes de Cro-Magnon et des Sapiens-Sapiens vers – 35.000 ans.

C’est l’époque où vivaient les mammouths, les rhinocéros laineux, les mégacéros, les rennes, les tigres à dents de sabre, les lion des cavernes, les ours des cavernes, les bisons des steppes, les chevaux préhistoriques, les antilopes, les hyènes et beaucoup d’autres animaux.

https://www.pole-prehistoire.com/fr/decouvrir/les-ressources-en-ligne/expositions-virtuelles/88-nature-et-climat/205-les-animaux-de-la-prehistoire

Toutefois, la plupart de ces animaux a disparu, à la fin du Pléistocène et au début de l’Holocène, les 10.000 dernières années avant notre ère.

C’est ainsi qu’a débuté la belle histoire de la Préhistoire que je vous raconterai dans de prochaines chroniques.

Merci de votre lecture.

2 thoughts on “Aux origines de l’humanité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share