chapiteau du XIIe siècle « Le songe des Mages » de la cathédrale d’Autun.

chapiteau du XIIe siècle « Le songe des Mages » de la cathédrale d’Autun.

En cette journée de l’Épiphanie, voici un superbe chapiteau du XIIe siècle « Le songe des Mages » de la cathédrale d’Autun.

En référence au texte de Mt 2,1-23 dans la Bible :

« Et ayant été avertis en songe de ne point retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. »

Une signature en latin mentionne :  » Gislebertus hoc fecit – Gilbert m’a fait« .

Les spécialistes s’interrogent encore pour savoir si Gilbert était l’artiste ou le maître d’œuvre. Les signatures de ce type sont extrêmement rares et généralement réservées au commanditaire.

Toutefois, certains artistes ont signé leurs œuvres, il est donc fort probable que Gilbert soit l’artiste.

Il est indéniable qu’un sculpteur de grand talent a œuvré dans ce lieu de culte au XIIe siècle, en pleine apogée de l’art roman en Bourgogne.

Le parcours de cet artiste est empli de mystères, le seul lien pour guider le visiteur étant le style des sculptures, sachant toutefois que le sculpteur a sans doute enseigné son art à des disciples, et que, dès lors, une certaine similitude entre différentes œuvres est possible alors même que l’auteur est différent.

Gislebert ou Gislebertus aurait été formé à Vézelay, avant de rejoindre le chantier de l’église Saint Lazare à Autun. Peut-être est-il également passé à Cluny.

Certaines des statues d’Autun lui sont formellement attribuées. tel est le cas du tympan de l’église, mais également des rois mages, d’Eve, de la fuite d’Egypte ou du suicide de Judas, ces dernières ornant des chapiteaux.

Belle journée à toutes et tous et très belle année 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
LinkedIn
Share