Archives de
Catégorie : Histoire de l’Ecosse

Des châteaux en Ecosse, Hantés ou pas !

Des châteaux en Ecosse, Hantés ou pas !

Ils ont bâti des légendes, et donné aux clans, les châteaux qui ont fait leur force : dans les Highlands, les hautes terres sauvages d’Ecosse, ils sont comme des bannières, qui défient quiconque contesterait le pouvoir de leur clan. Et dans ces paysages préservés, ils sont comme des livres d’Histoire. Inveraray raconte ainsi la domination du clan Campbell, allié historique de la couronne anglaise. Pour autant, le duc met un point d’honneur à honorer sur ses terres la tradition écossaise…

Lire la suite Lire la suite

11 septembre 1561 – Le premier Tour d’Ecosse de Marie Stuart.

11 septembre 1561 – Le premier Tour d’Ecosse de Marie Stuart.

11 septembre 1561 – Le premier Tour d’Ecosse de Marie Stuart. Marie Stuart avait quitté l’Ecosse à l’âge de 6 ans pour être élevée en France, à la cour d’Henri II et de Catherine de Médicis, avec les enfants royaux. Elle avait été promise au Dauphin, qui devint François II. Ce dernier étant malheureusement décédé en décembre 1560, Marie Stuart avait du regagner le pays dont elle était Reine et qui lui était presque totalement inconnu ….. Voici une courte…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart en 15 objets

Marie Stuart en 15 objets

LE COFFRET DE LETTRES DE MARIE STUART Ce coffret contenait 8 lettres que Marie Stuart avait écrites à James Hepburn, Lord Bothwell, qui devint son troisième époux. Il fait partie de la collection Hamilton depuis les années 1670 et contenait les lettres notoires qui auraient incriminé la Reine d’Écosse, pour son implication dans le meurtre de son deuxième mari, Henri Stuart, Lord Darnley. Il fut certainement offert à Marie, Reine d’Écosse par son premier époux, François II de France. Les…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart, la passion des beaux bijoux

Marie Stuart, la passion des beaux bijoux

Marie Stuart adorait les beaux bijoux. Elle en avait ramené un certain nombre de France lors de son retour en Ecosse en 1561. Elle en fit également fabriquer par des orfèvres écossais à Edimbourg pour elle et pour en offrir à ses proches. Voici quelques pièces de sa collection qui ont échappées aux pertes, vols et destructions du temps. BAGUE SCEAU DE LA REINE Artiste inconnu – avant 1558. Calcédoine et or. Diamètre 2,25 cm. Signet orné d’une intaille de…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart, un visage pour l’éternité

Marie Stuart, un visage pour l’éternité

Marie Stuart fut Reine d’Écosse du 14 décembre 1542 au 24 juillet 1567(24 ans, 7 mois et 10 jours). Reine de France du 10 juillet 1559 au 5 décembre 1560(1 an, 4 mois et 25 jours) Et héritière présomptive du trône d’Angleterredu 17 novembre 1558 au 8 février 1587(28 ans, 2 mois et 22 jours) Marie avait épousé François II, Roi de France en 1559. Décédé en 1560, elle était donc Reine douairière de France. Revenue en Ecosse en 1561,…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart, experte en broderies Renaissance

Marie Stuart, experte en broderies Renaissance

Les Musées recèlent de Trésors : le Victoria & Albert Museum est l’un d’eux. C’est le Musée National d’Art de Londres en Angleterre. Parmi ses collections se trouve un superbe ensemble de broderies assemblées en une grande tapisserie appelée « The Marian Hanging« . Désormais en prêt permanent au National Trust, Oxburgh Hall, dans le Norfolk, ces broderies ont été réalisées entre 1569 et environ 1585. Elles sont en velours brodé de fils soie dorés et argenté, sur une toile appliquée et…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart et le château de Loch Leven 1567-1568

Marie Stuart et le château de Loch Leven 1567-1568

Marie I ère d’Ecosse est née Marie Stuart le 8 décembre 1542. Elle fut Reine d’Ecosse du 14 décembre 1542 au 24 juillet 1567, date à laquelle elle dût abdiquer en faveur de son fils Jacques VI. Élevée à la cour de France d’Henri II et de Catherine de Médicis, elle épousa leur fils aîné, François II. Elle fut Reine de France du 10 juillet 1559 à la mort de son premier époux, le 5 décembre 1560. Marie Stuart était…

Lire la suite Lire la suite

RSS
LinkedIn
Share