Archives de
Catégorie : Anne Boleyn

Les Six Reines d’Henri VIII à la Cour des Tudors – Un livre de Sandra Di Giusto

Les Six Reines d’Henri VIII à la Cour des Tudors – Un livre de Sandra Di Giusto

C’est avec un immense plaisir que je vous présente mon premier ouvrage sur la Dynastie des Tudors. HENRI VIII ET SES SIX ÉPOUSES J’ai voulu un ouvrage simple, mais complet, facile, accessible et à petit prix, pour permettre à toutes et tous d’accéder à cette histoire si passionnante. L’épopée d’Henri VIII, Roi d’Angleterre et de ses six épouses successives est l’une des plus attrayantes et des plus connues de l’Histoire. Mais ce qu’elles ont été est parfois bien différent de…

Lire la suite Lire la suite

19 mai 1536 – l’exécution d’Anne Boleyn

19 mai 1536 – l’exécution d’Anne Boleyn

Anne Boleyn fut exécutée à la Tour de Londres. Seconde épouse du roi Henri VIII d’Angleterre après Catherine d’Aragon, elle avait été couronnée Reine le 1er juin 1533 à l’abbaye de Westminster. Mère d’Elizabeth, future Elizabeth I ère, elle fut condamnée pour haute-trahison, accusée d’adultère avec quatre hommes et accusée d’inceste avec son frère, George Boleyn, Lord Rochford et complotant avec ces cinq hommes pour assassiner le Roi. En trois ans, la vie d’Anne Boleyn a changé de manière dramatique….

Lire la suite Lire la suite

18 mai 1536 – Anne Boleyn, l’exécution reportée…

18 mai 1536 – Anne Boleyn, l’exécution reportée…

Anne Boleyn devait être exécutée le 18 mai 1536. Elle avait donc passé la nuit en prière avec son aumônier et elle s’était préparée à mourir. Elle avait été condamnée à subir la mort des traîtresses femmes, c’est-à-dire à être brûlée vive. Mais le roi « dans sa grande bonté » commua sa peine en décapitation. Anne avait demandé à être exécutée à la française, par l’épée et non par la hache anglaise et par un bourreau français expérimenté qui arrivait de…

Lire la suite Lire la suite

17 mai 1536 – Cinq exécution à la Tour de Londres

17 mai 1536 – Cinq exécution à la Tour de Londres

Les cinq hommes qui avaient été jugés coupables d’avoir entretenu des relations charnelles avec la reine Anne Boleyn et avaient été accusés de comploter avec elle pour assassiner le roi furent amenés hors de la Tour de Londres, sur une petite colline à proximité, appelée « Tower Hill » pour être exécutés comme le prévoyait la sentence du jugement. George Boleyn, Henri Norris, Mark Smeaton, Francis Weston et William Brereton se préparaient à mourir. Ils avaient été condamnés à subir la mort…

Lire la suite Lire la suite

16 mai 1536, Anne Boleyn espérait la clémence du Roi

16 mai 1536, Anne Boleyn espérait la clémence du Roi

Malgré sa condamnation la veille, Anne Boleyn espérait la pitié du roi. William Kingston, le connétable de la Tour de Londres et le gardien d’Anne Boleyn pendant son emprisonnement rapporta un fait étrange dans ses rapports quotidiens envoyé à Thomas Cromwell, le premier ministre d’Henri VIII. Il précisa que ce jour-là, Anne avait repris du courage et qu’elle était pleine d’espoir que le roi lui laisse la vie sauve. Cette espérance était très surprenante car elle venait d’être condamnée le…

Lire la suite Lire la suite

15 mai 1536 – Les procès d’Anne Boleyn et de George Boleyn

15 mai 1536 – Les procès d’Anne Boleyn et de George Boleyn

La reine Anne Boleyn et son frère George furent jugés dans le « King-Hall » des appartements royaux de la Tour de Londres. Les quatre autres hommes, Norris, Smeaton, Weston et Brereton avaient été jugés le 12 mai précédent par les jurys du Middlesex et du Kent. Mais à cause de leur noble statut, George et Anne furent jugés trois jours plus tard, par les Pairs du royaume. Le jury fut présidé par leur oncle, Thomas Howard, troisième Duc de Norfolk. Une…

Lire la suite Lire la suite

RSS
LinkedIn
Share