Archives de
Catégorie : Bijoux de la Renaissance

L’anneau des Dames – la bague d’Elizabeth Ière et d’Anne Boleyn

L’anneau des Dames – la bague d’Elizabeth Ière et d’Anne Boleyn

C’est une bague mystérieuse qui a donné lieu à de nombreuses spéculations dans l’Histoire. On l’appelle « l’anneau des Dames » et ce merveilleux bijou est conservé à Chequers, la résidence de campagne du Premier Ministre Britannique – d’où le nom de « Chequer’s Ring« , la bague de Chequers. Elle fait donc partie d’une collection privée. Très rarement exposée au public, cette bague est l’un des objets les plus personnels ayant appartenus à Elizabeth Ière, la fille d’Henri VIII et de sa seconde…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart, la passion des beaux bijoux

Marie Stuart, la passion des beaux bijoux

Marie Stuart adorait les beaux bijoux. Elle en avait ramené un certain nombre de France lors de son retour en Ecosse en 1561. Elle en fit également fabriquer par des orfèvres écossais à Edimbourg pour elle et pour en offrir à ses proches. Voici quelques pièces de sa collection qui ont échappées aux pertes, vols et destructions du temps. BAGUE SCEAU DE LA REINE Artiste inconnu – avant 1558. Calcédoine et or. Diamètre 2,25 cm. Signet orné d’une intaille de…

Lire la suite Lire la suite

Bijou Renaissance – le Pendentif de Darnley

Bijou Renaissance – le Pendentif de Darnley

C’est un médaillon en forme de cœur en or avec des émaux polychromes. Il mesure 6,6 cm x 5,2 cm. Le médaillon Lennox ou Darnley est l’un des premiers bijoux les plus importants de la collection royale. Il aurait été commandé par Lady Margaret Douglas, comtesse de Lennox (1515-78), pour son mari Matthew Stewart, comte de Lennox et régent d’Écosse, tombé au combat en 1571. Les théories varient pour définir à quelle occasion le bijou a été fait. On pense qu’il s’agit…

Lire la suite Lire la suite

Le Pendentif de Middleham Castle – Yorkshire – Angleterre

Le Pendentif de Middleham Castle – Yorkshire – Angleterre

Le pendentif de Middleham XVe siècle, a été trouvé en 1985, près du château par un homme appelé Ted Seaton avec son détecteur de métaux. Le bijou en forme de losange mesure 6,4 cm x 4,8 cm et pèse 68 grammes. Il présente des scènes bibliques avec une Trinité, Crucifixion du Christ et la représentation de Dieu de Père et le tétragramme YHVH sur l’avers avec la phrase en latin : « Ecce Agnus Dei qui tollis peccata mundi … miserere…

Lire la suite Lire la suite

RSS
LinkedIn
Share