Archives de
Catégorie : Objets de la Renaissance

Les Pommes de senteurs de la Renaissance

Les Pommes de senteurs de la Renaissance

Histoire Les pommes de senteur étaient des boules en forme de pomme dans lesquelles on disposait des senteurs odorantes telles que des parfums à l’état solide. Dès le Moyen Age les odeurs florales de la rose, du lys, de l’iris, de la violette étaient très prisées et à la Renaissance, de nouvelles essences s’enrichissent de matières animales ou végétales comme l’ambre gris, la civette, le musc, le camphre ou encore le santal. Ces pommes de senteur était également appelées pomme…

Lire la suite Lire la suite

Flacon de parfum garni d’opales, de pierres précieuses et d’émaux, Renaissance Française ou Anglaise

Flacon de parfum garni d’opales, de pierres précieuses et d’émaux, Renaissance Française ou Anglaise

Provenance France ou Angleterre fin XVIe – début XVIIe siècle. Or émaillé, opales, opalines, diamants, rubis spinelles, saphir rose; 5,6 cm.London Museum, Londres © Museum of London. H. 3,9 cm, 5,6 cm avec la chaîne. 1,7 cm à la base. Poids 37,39 g. Ce flacon de parfum a été trouvé dans la cache d’un orfèvre de la Renaissance, à Cheapside, à Londres, en 1912. Le flacon, en or émaillé est garni de pierres dures et doté d’un bouchon vissé et…

Lire la suite Lire la suite

Petit miroir à main fabriqué en Italie du Nord, début XVIe siècle.

Petit miroir à main fabriqué en Italie du Nord, début XVIe siècle.

Dans notre série des objets de la Renaissance, voici un petit miroir à main fabriqué en Italie du Nord, début XVIe siècle. Il est en fer incrusté d’or et d’argent et mesure 10,2 x 5,2 cm. Il porte une inscription : « CECVS. AMOR. DUCITUR. EX. OCVLI. LVMINE » – « L’Amour aveugle naît d’un regard ». Il est conservé au Musée national de la Renaissance à Ecouen. Le miroir, découpé dans une plaque de fer, se compose d’un panneau quadrangulaire dont la face…

Lire la suite Lire la suite

Les cure-dents et cure-oreilles de la Renaissance

Les cure-dents et cure-oreilles de la Renaissance

Dans notre série de Janvier sur la Renaissance Française, voici des petits objets bien pratiques qui étaient des cure-oreilles et cure-dents, généralement portés en pendentifs. Ces bijoux étaient aussi bien portés et utilisés par les hommes comme par les femmes. Véritables objets d’orfèvrerie, ils avaient une valeur précieuse et esthétique, une valeur d’usage mais également une valeur symbolique et sociale, car porter de tels bijoux est synonyme de vie saine. Ils pouvaient également prendre une valeur sentimentale lorsqu’ils étaient ornés…

Lire la suite Lire la suite

Bouteille aux armes de Catherine de Médicis – Objet Renaissance

Bouteille aux armes de Catherine de Médicis – Objet Renaissance

Les objets de la Renaissance sont extrêmement raffinés et méritent d’être mieux connus. Voici donc une petite série sur certains d’entre eux. Une bouteille en verre avec dorures aux armes de la reine Catherine de Médicis, épouse d’Henri II et mère des rois François II, Charles IX, et Henri III. Catherine fut également la mère de Marguerite de Valois, de François d’Alençon, d’Elisabeth de Valois et de Claude de France. Ses autres enfants, Louis, Jeanne et Victoire sont décédés en…

Lire la suite Lire la suite

Coffret de la Renaissance en Nacre

Coffret de la Renaissance en Nacre

Réalisé en 1532-1533, ce coffret est l’œuvre de l’orfèvre principal de François Ier : Pierre Mangot. Entièrement recouvert de petites plaques de nacre et dont l’armature est en argent doré, il était peut-être destiné à l’un des membres de la famille royale. L’emploi de la nacre relève d’une mode contemporaine alors très coûteuse. H. : 29 cm. ; L. : 40 cm. ; Pr. : 26 cm. © RMN – Grand Palais (Musée du Louvre) Ce coffret, entièrement recouvert de…

Lire la suite Lire la suite

Quand l’art de la table côtoyait l’art musical. Voici des couteaux de notation.

Quand l’art de la table côtoyait l’art musical. Voici des couteaux de notation.

Quand l’art de la table côtoyait l’art musical. Voici des couteaux de notation, en lien avec les notes de musique, car sur la lame est gravée un extrait de partition. Seuls quelques rares exemplaires de ces couteaux, datés d’environ 1550 et vraisemblablement d’origine italienne, sont répertoriés dans trois musées et une collection privée : Fitzwilliam Museum de Cambridge, Philadelphia Museum of Art (3 exemplaires), Victoria and Albert Museum de Londres 1 exemplaire) et collection Jacques Hollander (1 exemplaire). Ces couteaux…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart en 15 objets

Marie Stuart en 15 objets

LE COFFRET DE LETTRES DE MARIE STUART Ce coffret contenait 8 lettres que Marie Stuart avait écrites à James Hepburn, Lord Bothwell, qui devint son troisième époux. Il fait partie de la collection Hamilton depuis les années 1670 et contenait les lettres notoires qui auraient incriminé la Reine d’Écosse, pour son implication dans le meurtre de son deuxième mari, Henri Stuart, Lord Darnley. Il fut certainement offert à Marie, Reine d’Écosse par son premier époux, François II de France. Les…

Lire la suite Lire la suite

Marie Stuart, experte en broderies Renaissance

Marie Stuart, experte en broderies Renaissance

Les Musées recèlent de Trésors : le Victoria & Albert Museum est l’un d’eux. C’est le Musée National d’Art de Londres en Angleterre. Parmi ses collections se trouve un superbe ensemble de broderies assemblées en une grande tapisserie appelée « The Marian Hanging« . Désormais en prêt permanent au National Trust, Oxburgh Hall, dans le Norfolk, ces broderies ont été réalisées entre 1569 et environ 1585. Elles sont en velours brodé de fils soie dorés et argenté, sur une toile appliquée et…

Lire la suite Lire la suite

RSS
LinkedIn
Share