Aliénor d’Aquitaine – Les cèdres du roi

Aliénor d’Aquitaine – Les cèdres du roi

Les cèdres du roi, couverture Robert Laffont

« À la très célèbre Aliénor d’Aquitaine, on a consacré bien des livres. Si Aliénor en est la figure centrale, celui-ci raconte bien autre chose que les amours et les caprices de la duchesse d’Aquitaine, reine de France puis d’Angleterre. Il s’agit d’une tragédie dont le véritable héros fut Louis VII, le premier époux d’Aliénor. Il était plus fait pour être moine que roi, et il avait l’austérité des Francs ; elle avait la beauté, la grâce, l’intelligence des filles du Midi, terre de troubadours. Tout les opposait ; elle était ardente, il était gelé. Pour complaire à sa reine, il se lança dans de brèves campagnes contre des vassaux indociles, à Poitiers et Toulouse, puis contre le puissant comte de Champagne. Et c’est là qu’il rencontra la tragédie »… 

« Devant Vitry-en-Perthois qu’il assiégeait, il acquiesça à la destruction totale de la ville : 1 500 hommes, femmes, enfants furent brûlés vifs dans l’église. C’était en 1142. Ce crime, ce roi très chrétien ne se le pardonna jamais. C’est pour le réparer qu’il prit la tête de la Deuxième Croisade (1147-1149), qui fut un échec. C’est pour que le souvenir en fût gardé qu’il planta lui-même des cèdres rapportés de Terre sainte sur l’emplacement de Vitry (que l’on n’appelait plus que Vitry-le-Brûlé) – ils y sont toujours ».

C’est un roman extrêmement émouvant et touchant que celui-ci. Comment, les affres de l’Histoire peuvent elles pousser les hommes dans de tels actes ? Le livre est prenant parce que nous vivons les émotions des personnages principaux. Aliénor et Louis VII nous sont révélés sous un angle intéressant qui est celui de leurs propres émotions. Le massacre de Vitry est raconté de manière terriblement touchante et l’on imagine sans peine, ses hommes, femmes et enfants qui, dans l’église enflammée, voyaient leur dernière heure arriver. A lire !

Les cèdres du roi, couverture Pocket

Marie-Martine Muller est membre de l’Ecole de Brive qui regroupe des auteurs de talents tels que Christian Signol, Claude Michelet, Gilbert Bordes, Michel Peyramaure et bien d’autres encore. D’origine alsacienne et béarnaise, Marie-Martine Muller est professeur de lettres en région parisienne et elle a déjà un grand nombre de roman à son actif.

Si vous ne la connaissez pas, je vous propose de la découvrir à travers cet ouvrage.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
LinkedIn
Share