Le serment des Templiers : Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam

Le serment des Templiers : Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam

L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire international issu de la chevalerie chrétienne du Moyen-Âge.

Il fut créé le 13 janvier 1129 à partir d’une milice appelée « les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon« .

Il œuvra pendant les XIIe et XIIIe siècles à l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades.

Après la perte de la Terre sainte, il fut victime de la lutte entre la papauté et la monarchie française et fut dissout par le pape le 22 mars 1312 lors d’un procès en hérésie.

Serment des Templiers – Règle de Vie

Manuscrit règle de l'ordre des Templiers Clairvaux abbaye
Manuscrit règle de l'ordre des Templiers Clairvaux abbaye

« Non nobis, Domine non nobis, sed nomini tuo da gloriam Non pour nous Seigneur, non pour nous, mais pour la gloire de ton nom » –

Premier verset du Psaume 113 B dans la Bible liturgique et 115 dans le psaume Hébreux.

Devise de l’Ordre du Temple (Les Templiers n’agissaient pas pour la gloire mais au nom du Seigneur et c’est ainsi qu’à lui, seul, revient le mérite de leurs actions).

« Au nom de la Très Sainte, Bénie et Glorieuse Trinité et en présence des Chevaliers ici assemblés, par ceci et sur ceci, je promets et jure très solennellement de ne jamais révéler les secrets d’un Chevalier du Temple à quiconque n’aurait pas reçu ce grade, sauf à un Candidat à ce celui-ci, au sein d’une Préceptorie légitime de Chevaliers du Temple, et seulement lorsque j’y remplirai les fonctions de Précepteur régulièrement installé. Je promets, en outre, solennellement que je maintiendrai et défendrai fidèlement la sainte Foi chrétienne contre toutes les attaques, non provoquées, de ses ennemis; que je ne ferai pas, même en colère, couler le sang d’un Chevalier du Temple, à moins que ce ne soit pour une juste guerre entre pays ou princes souverains; mais au contraire, je le défendrai, même au péril de ma vie, partout et chaque fois que sa vie ou son honneur pourraient être en danger; que je protégerai, dans toute la mesure de mes moyens, les parents et amis les plus proches et les plus chers de tout Chevalier du Temple, et leur éviterai, si possible, tout préjudice, péril ou violence auxquels ils pourraient se trouver exposés. Enfin, je promets très sincèrement d’obéir aux plus hautes autorités du pays où je réside ou pourrais résider; d’observer strictement et de maintenir les Anciens Règlements et Lois de l’Ordre ainsi que les Statuts du Grand Prieuré de France, et de répondre et obéir, autant que je le pourrai, aux convocations qui me seront envoyées. Tous ces points, je jure de les respecter fidèlement, sans hésitation, restriction mentale ou faux fuyant d’aucune sorte. Que le Christ m’aide et m’arme de fermeté pour tenir cette obligation solennelle.
Je jure de consacrer mes discours, mes armes, mes forces et ma vie à la défense des mystères de la Foi, et à celle de l’unité de Dieu.
Je promets aussi d’être soumis et obéissant au Grand Maître de l’Ordre. 
Toutes les fois qu’il en sera besoin je passerai les mers pour aller combattre, je donnerais secours contre les Rois et Princes Infidèles et en présence de trois ennemis je ne fuirais point, mais quoi que seul je les combattrai si ce sont des infidèles.


Non nobis, Domine non nobis, sed nomini tuo da gloriam ».

Manuscrit règle de l'ordre des Templiers Clairvaux abbaye

9 thoughts on “Le serment des Templiers : Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam

  1. Bonjour,
    Je cherche à rejoindre une association Templière près de la commanderie de Roquebrune sur Argens.
    Quelqu’un pourrai t il m’orienter ?

    1. Au nom du tout puissant,

      Les chevaliers Templiers et l’ordre du Temple ont été dissous par le Pape Clément V en l’an de grâce 1312 avec le Vox in excelso.

      Notre Ordre n’est donc plus sous l’égide la Papauté, la commanderie Templière n’est plus.

      1. Bonjour F.F.
        Mais vous répondez toujours au nom de l’ordre si je ne m’abuse pas, cela veut dire qu’il l’est encore et toujours, n’est ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share