Sacrée Poulaine ! chaussure pointue du Moyen Age.

Sacrée Poulaine ! chaussure pointue du Moyen Age.

Une poulaine du Moyen Age, ça vous tente ?

A chaque époque sa mode, hommes et femmes du Moyen Age n’ont en rien échappé à cela. 
Concernant les chaussures, la mode était aux poulaines, très élancées sur le devant du pied.

Le mot viendrait de polonaise, d’où serait originaire cette forme de chaussure si originale : « soulier à la polonaise », « soulier à la poulaine » ! et le mot anglais était « Crakow », de Cracovie.

Soleret à poulaines longues – 1480

Peut-être s’agissait il seulement de l’évolution des solerets en photo ci-dessus, pièce d’armurerie qui permettait de bien se maintenir aux étriers mais rendait la marche impossible !

Mais la longueur des poulaines reste un mystère ! De plus, les poulaines coûtaient cher, elles étaient réservées aux plus riches. Des artisans cordonniers les fabriquaient avec de belles pièces de cuir et devait remplir la pointe avec de la laine, du crin de cheval ou même des cheveux.

Certains modèles étaient brodés de soie, avec des motifs décoratifs très recherchés. Véritable accessoire de mode, les poulaines étaient la pièce incontournable du costume des nobles et aristocrates. Et plus elles étaient chers et plus on se les arrachait dans les sphères de la cour.

On imagine que celles et ceux qui les portaient les aimaient beaucoup ! De longues chaussettes colorées finissaient la tenue. La chaussure pointue affinait la jambe.

Autre exemple de Poulaine - Musée de Londres
Autre exemple de Poulaine – Musée de Londres

Avec François Ier, Roi de France et Henri VIII, Roi d’Angleterre, on allait dire Adieu aux poulaines qui avaient existé pendant 250 ans pour des chaussures plus larges, à bout plutôt carré et avec des petits talons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share