Rouleau des interrogatoires des Templiers de Paris – 1307

Rouleau des interrogatoires des Templiers de Paris – 1307

Le vendredi 13 octobre 1307, la très grande majorité des Templiers de France sont arrêtés dans une même journée, sur ordre du roi Philippe le Bel.

Sénéchaux et baillis avaient reçus l’ordre le 14 septembre précédent, de saisir tous les biens mobiliers et immobiliers des Templiers quand le signal leur serait donné.

Arrêtés le 13 octobre, les Templiers vont être interrogés du 19 octobre au 24 novembre 1307 en présence du Grand Inquisiteur de France, Guillaume de Paris, dans la salle basse du donjon du Temple. Il a interrogé lui-même les 37 premiers Templiers et le dominicain Nicolas d’Ennezat prit sa suite.

Parchemin, rouleau de 44 membranes cousues par des fils de lin. 22,37x 0,38 m. Paris, Arch. nat, J 413, n°18.
Parchemin, rouleau de 44 membranes cousues par des fils de lin. 22,37x 0,38 m. Paris, Arch. nat, J 413, n°18.

Il reste peu de parchemins des interrogatoires des Templiers mais il en reste quelques uns. Ce sont des Trésors historiques. Nous avons ceux de Carcassonne, Cahors, Bayeux, Caen, Troyes, Sens, Pont-de-L’Arche et Paris.

Le procès verbal de Paris mentionne à lui seul les témoignages et aveux de 138 Templiers. C’est vraiment un document d’une grande richesse de l’histoire du Moyen Age et très émouvant car les Templiers ont avoué beaucoup de choses sous la contrainte et la torture. Beaucoup ont avoué ce que l’on voulait leur faire dire pour servir le projet de Philippe le Bel.

Le parchemin de Paris est un rouleau de 44 membranes de vélin de chèvre, cousues par des fils de lin qui se déroule sur 22 mètres, en latin, d’une écriture serrée comprenant l’intégralité des 138 interrogatoires qui ont eu lieu à Paris.

La jonction de chaque feuillet comporte la signature des 4 notaires royaux, Even Phily de Saint-Nicaise, Amis d’Orléans, Geoffroy Enguelor et Jacques de Vertus afin que rien ne puissent être ajouté ou enlevé au fur et à mesure de la retranscription des interrogatoires. C’est-à-dire des minutes notariales recopiées par les officiers du roi après les confessions arrachées aux Templiers, nous l’avons dit, bien souvent sous la torture.

Aveux de Jacques de Molay – 24 octobre 1307

« Au nom du Christ, Amen ! Qu’il soit connu de tous, par ce présent acte public qu’en la 1307 e année du Seigneur, 6 e indiction, le 24 octobre, la deuxième année du pontificat du très saint père le seigneur Clément V, pape par la providence divine, en présence de religieux homme et honnête frère Guillaume de Paris, de l’ordre des Prêcheurs, inquisiteur de la perversité hérétique, député dans le royaume de France par l’autorité apostolique, en la maison de la chevalerie du Temple de Paris, pour enquêter contre certaines personnes qui s’y trouvent et qui sont accusés devant lui dudit crime d’hérésie, en la présence de nous, notaires publics, et des témoins soussignés, frère Jacques de Molay, grand maître de l’ordre de la chevalerie du Temple, est comparu en personne et a juré sur les saints évangiles de Dieu, qu’on lui a présentés et qu’il a touchés, de dire sur lui-même et sur les autres, dans un procès touchant la foi, la vérité pure, simple et entière. Interrogé sur l’époque et les modalités de sa réception, il a dit sous serment qu’il fut reçu, voilà plus de 42 ans, à Beaune, au diocèse d’Autun, par frère Humbert de Pairaud, chevalier, en présence de frère Amaury de la Roche et de plusieurs autres frères dont il ne se souvient pas des noms. Il dit aussi sous serment qu’après avoir fait plusieurs promesses relatives aux observances et aux statuts de l’Ordre, ils lui mirent le manteau au cou. Puis celui qui le recevait fit apporter devant lui une croix de bronze sur laquelle était représenté le Crucifix ; il lui dit et lui ordonna de renier le Christ dont c’était l’image. Ce qu’il fit, bien malgré lui. Et alors celui qui le recevait lui ordonna de cracher sur la Croix, mais il cracha par terre. Interrogé sur le nombre de fois qu’il le fit, il dit sous serment qu’il ne cracha qu’une fois : de ce fait, il s’en souvient bien. Interrogé sur le point de savoir si, lorsqu’il fit vœu de chasteté, on lui a dit qu’il pouvait s’unir charnellement avec ses frères, il dit sous serment que non et qu’il ne le fit jamais ».

Le rouleau de parchemin dans sa boîte de protection. Paris, Arch. nat, J 413, n°18.
Le rouleau de parchemin dans sa boîte de protection. Paris, Arch. nat, J 413, n°18.

L’ensemble des séances des interrogatoires menées auprès des Templiers arrêtés à Paris a été retranscrit sur un seul parchemin conservé aux Archives nationales, dans le quartier du Marais.

Ce rouleau est composé de 44 membranes de peaux de chèvre provenant du même troupeau. Ci-dessous, exemple de membranes.

Listes des Templiers interrogés :

Membrane 1 : Jean de Fouilloy, prêtre ; Rainier de Larchant ; Renaud de Tremblay, prêtre, prieur du Temple à Paris.
Membrane 2 : Guy Dauphin, chevalier (c) ; Jean de Nivelle.
Membrane 3 : Pierre de Torteville, sergent (d).
Membrane 4 : Mathieu du Bois-Omer, maître de Clichy (e) ; Jean de Torteville (f) ; Thierry de Reims, commandeur de Prunay (g).
Membrane 5 : Jean de Saint-Loup, maître de Soisy près Taverny ; Thibaud de Bafémont, intendant du Temple à Paris ; Guillaume de Gy, sergent ; Gérard de Gauche, chevalier, commandeur de Bastit ; Robert de Surville.
Membrane 6 : Pierre Brocart, paysan (l) ; Pierre de Safet, sergent (m) ; Geoffroy de Charnay, commandeur de Normandie (n).
Membrane 7 : Guillaume de Chalou la Reine, clavaire de La Trace (o) ; Guillaume de Bicey, chapelain du grand maître (p) ; Richard de Chevreuse (q).
Membrane 8 : Gaucher de Liancourt, commandeur de Reims (r) ; Guillaume de Herblay, aumônier du roi (s).
Membrane 9 : Guillaume de Varnage, chevalier (t) ; Humbaud de Laboissade (v)
Membrane 10 : Jacques de Molay, grand maître (x) ; Jean de Cugy, gardien du moulin de Paris (y) ;
Membrane 10 : Pierre de Herblay (z) ; Jean de l’Aumône près de Pontoise, clavaire de Maurepas (aa) ; Pierre de Sivrey (bb) ;
Membrane 11 : Thomas du Quesnoy (cc) ; Nicolas de la Chapelle (dd) ; Jean de Croutoy, commandeur de Sennevières (ee) ; Jean de la Verrerie, sergent (ff) ; Gilles de Pernant sur Aisne, commandeur d’Ambrief (gg).
Membrane 12 : Jean le Duc de Taverny, commandeur d’Ivry (hh) ; Jean le Moine de Coeuvres (ii) ; Jean de Tour, trésorier du Temple à Paris (kk).
Membrane 13 : Bernard de la Broce, gardien de Cernay (ll) ; Pierre de Grumesnil, prêtre (mm) ; Thomas de Breele, prêtre (nn).
Membrane 14 : Guy d’Orrouy, sergent, commandeur de Sablonnières (oo) ; Raoul Quarré (pp) ; Pariset de Bures, berger (qq) ; Guillaume d’Ivry, sergent (rr) ; Eudes de Lagny-le-Sec (ss) ; Guillaume de Montfort-l’Amaury, dit le Berchier (tt). 
Membrane 15 : Étienne de Domont (vv) ; Bernard de Paris, prêtre (xx) ; Jacques de Rougemont, grangier de Sommereux (yy) ; Arnoul de Fontaine sous Montididier (zz)
Membrane 16 : Michel de Sancto Mannyo, clavaire de Lagny-le-Sec (aaa) ; Adam, maréchal du Mont-de-Soissons (bbb)
Membrane 16 : Nicolas de Puiseux-lès-Louvres en Parisis, gardien de Messelan (ccc) ; Robert de Cernay, commandeur de Mortefontaine (ddd).
Membrane 17 : Eudes de Viarmes, maître charpentier au Temple de Paris (eee) ; Guillaume de Ermont, prêtre (fff).
Membrane 18 : Pierre de Blois, prêtre (ggg) ; Michel de Flers (hhh) ; Jean de Basemont, chevalier (iii) ; Jean d.Amblainville, commandeur de Puiseux (kkk).
Membrane 19 : Raoul de Brétencourt ; Pierre de Villiers-Adam, commandeur d.Orrouy-sur-Automne (lll).
Membrane 20 : Toussaint (mmm) ; Jean de Laigneville (nnn) ; Robert de Montboin (ooo) ; Mathieu des Quesnoy (ppp) ; Renaud de Fontaines (qqq).
Membrane 22 : Gautier de Bures (rrr) ; Pierre de « Monte Seudi » (sss) ; Jean de Cormeilles (ttt) ; Gautier de Bailleul (vvv) ; Richard Léopard (xxx)
Membrane 23 : Pierre de Bologne, prêtre et procureur général de l.ordre (yyy) ; Jean de Saint-Remy en Soissonnais (zzz).
Membrane 23 : Constant de Bissey-la-Côte, vendeur des vins de la commanderie de Provins (ao) ; Jacques de Courmelles (bo) ; Anseau de La Rochère, chevalier (co).
Membrane 24 : Raoul de Grandvilliers (do) ; Jean de Provins (eo) ; Renaud commandeur d.Orléans (fo).
Membrane 25 : Jacques le Duc (go) ; Jean de Vauberlin (ho) ; Raymond de La Fare (io) ; G. de Hautmesnil (ko).
Membrane 26 : Hugues de Pairaud, chevalier, visiteur de France (lo) ; Raoul de Gisy, jadis receveur de Champagne (mo).
Membrane 27 : Humbert de « Sancto Jotio », chevalier (no).
Membrane 27 : Jean d.Anisy, commandeur de Vallée (oo).
Membrane 28 : Jean de Sivrey, prêtre (po) ; Dominique de Dijon, gardien de Joigny (qo) ; Jean de Châteauvillain ; Nicolas de « Sarta », paysan dans les maisons de Villers-le-Temple (ro).
Membrane 29 : Mathieu d.Arras (so) ; Gilles d.Ecly (« Ecci ») (to).
Membrane 30 : Raimbaud de Caron, chevalier, commandeur de Chypre (vo) ; Henri de Harcigny ; Raoul de Taverny, gardien de Villedieu-les-Maurepas (xo).
Membrane 31 : Jean de Pont-l.Évêque, sénéchal de Montécourt (yo).
Membrane 32 : Jean de Tour, jadis aumônier du roi (zo).
Membrane 32 : Mathieu de « Tabula », gardien de La Druelle (Ao) ; Simon Chrétien, intendant de Provins (Bo) ; Gérard de « Galos » (Co).
Membrane 33 : Foulques de Troyes (Do) ; Jean de « Chounes » (Eo) ; Gautier de Payns (Fo).
Membrane 33 : Jean de Paris.
Membrane 34 : Gilles de Chevru, lieutenant du commandeur de Fresnoy près de Provins (Go) ; Jean de Bersees (Ho).
Membrane 35 : Geoffroy de Fère-Champenoise (Io) ; Hélie de Jouarre (Ko) ; Baudouin de Waben (Lo) ; Jean de Mortefontaine, prêtre (Mo).
Membrane 36 : Lambert le Flamand (No).
Membrane 37 : Milon de Saint-Fiacre, prêtre (Oo) ; Lambert de Thoisy ; Dreu de Viviers, gardien de Barbonne (Po) ; Laurent de Trénay (Qo).
Membrane 38 : Jean de Poissons, berger (Ro).
Membrane 38 : Jacques le Verjus de Rebais en Brie (So).
Membranes 38 et 39 : Geoffroy de Gonneville, chevalier, maître d.Aquitaine et du Poitou (To).
Membrane 40 : Henri de « Supi » (Vo) ; Boin (Xo) ; Nicolas du Mesnil sous Montdidier (Yo) ; Bertrand de Montigny (Zo).
Membrane 41 : Nicolas de Troyes (Ao+).
Membrane 41 : Raoul des Sauts (Bo+) ; Albert de Rivecourt, prêtre (Co+).
Membrane 42 : Pons de Beneuvre (Do+) ; Raoul Moyset.
Membrane 42 : Étienne de La Romagne en Rémois, clavaire de Prunay (Eo+).
Membrane 43 : Pierre de Montigny en Meldois, prêtre (Fo+) ; Guy de Ferrières, prêtre (Go+) ; Jean de Gisy, prêtre (Ho+) ; Pierre de Laigneville, intendant de la maison des Quesnoy (Io).
Membrane 44 : Nicolas d.Amiens, dit de Leuilly (Ko+) ; Thomas de Rocquencourt (Lo+) ; Nicolas de Compiègne, commandeur du Bois-d.Écu (Mo+) ; (et membrane 45) Jean de la Maison-Dieu aux Moines, intendant de Sablonnières (No+).

Sources :

MERCI DE VOTRE LECTURE.

2 thoughts on “Rouleau des interrogatoires des Templiers de Paris – 1307

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share