Au cœur de l’Ecosse

Au cœur de l’Ecosse

S’il est un pays de couleurs, de contrastes, d’odeurs, de saveurs, de landes et de tourbières, de montagnes sauvages, de lochs, notamment celui du Loch Ness, de châteaux et de légendes, c’est bien l’Ecosse. Un pays enchanteur d’où notre cœur ne revient jamais vraiment. L’Ecosse est une Terre d’Histoire qui invite à la découverte.

Eilean Donan Castle
Eilean Donan Castle

L’Ecosse est une partie du Royaume-Uni qui occupe le Nord de la Grande-Bretagne d’une superficie de 77.500 km2, sur 440 km de long et 240 km dans sa partie la plus large. C’est un petit pays. 10.000 km de côtes, l’Ecosse compte aussi 787 îles (et oui !) dont moins d’un quart sont habitées. 5.424.800 habitants occupent cette terre celtique empreintes de traditions. L’Ecosse est un pays verdoyant, et pour cause, il peut pleuvoir, à certains endroits, près de 250 jours par an. Souvent noyé dans les brumes, battue par les pluies et les tempêtes, l’Ecosse, jusqu’au XVIIIe siècle a été longtemps décrite par les voyageurs et les écrivains, comme inaccessible, surtout dans sa partie Nord appelée les Highlands.

Le pays est un merveilleux patchwork de contrées, urbaines ou sauvages où lacs scintillants, châteaux des clans écossais, Highlanders en Kilt, route du Whisky, éleveurs de vaches Highland, de moutons et de poneys shetland, saumons sauvages, Haggis (plat traditionnel de panse de mouton farcie), short-breads (petits gâteaux au beurre), laine bien chaude, tartans et cornemuses s’allient dans une alchimie parfaite.

Quand on pense à l’Ecosse, ce sont aussi des visages de personnages historiques qui apparaissent sous nos yeux, Robert Bruce et William Wallace au XIVe siècle, Marie de Guise, Marie Stuart, John Knox au XVIe siècle, Charles-Edouard-Stuart, « Bonnie Prince Charlie », Culloden et les Jacobites au XVIIIe siècle, Walter Scott et Robert-Louis Stevenson au XIX e siècle.

Scotland Reagion map
carte Ecosse Lonelyplanet
Carte Ecosse Lonelyplanet

L’Ecosse est composée des Lowlands et des Highlands. C’est à dire, des basses-terres, au Sud et des hautes terres, au Nord, entre lesquelles se trouve une partie centrale.

Édimbourg est la capitale de l’Ecosse, dominée par son château dont les fondations remontent au VIIe siècle. C’est une ville double : Old-Town, ville ancienne avec son centre historique et médiéval et la New-Town, la nouvelle ville grégorienne, avec ses élégantes façades néoclassique et au tracé géométrique. C’est une ville d’art et de culture, bordée par le Mile, avec ses universités, ses musées, galeries, et son Festival international de musique, de théâtre et de danse. A 60 km de là, Glasgow est la ville la plus peuple d’Ecosse. Longtemps la rivale d’Édimbourg, elle a su tirer profit de sa culture et de son patrimoine architectural, dont une exceptionnelle architecture victorienne.

L’Ecosse offre une panoplie de superbes territoires et paysages.

Dans le Sud-Ouest, les Moorlands, entre le Dumfries et Galloway, fief du poète Robert Burns, c’est une alternance de lochs scintillants et de collines verdoyantes.

Moorlands Ecosse

Dans le Sud-Est, les Borders offrent des châteaux, des forêts et des vallées à perte de vue. C’est la région du mur d’Hadrien, de la vallée de la Tweed, de Melrose, d’Abbotsford où vécût Walter Scott et de Dryburgh abbey.

Mur d'Hadien

Dans le Nord-Est, une succession de fermes et de villages côtiers de la péninsule de Fife, la route d’Aberdeen, capitale pétrolière de l’Ecosse et Dundee, à 100 km au Nord d’Édimbourg. Aberdeen est à 200 km d’Édimbourg est une cité de Granit, troisième ville d’Ecosse, qui accueille une des plus anciennes université du Pays avec St Andrew et Glasgow. Ce sont les Grampians et la vallée de la Spey où se trouvent de nombreuses distilleries de Whisky. Dans la vallée de la Dee, se trouve le grand château de Balmoral.

Dans le Nord-Ouest, les majestueuses Highlands de montagnes sauvages et de landes colorées dont l’île de Skye et les Hébrides occupent d’immenses étendues où l’espace cultivé représente moins de 3% des terres. Les paysages grandioses des Highlands sont dominés par le Ben Nevis, sommet le plus haut de la Grande-Bretagne culminant à 1367 mètres. C’est le pays des Lochs, lacs glaciaires et des Glens, les vallées. Sur l’île de Skye, tels des sentinelles, les superbes rochers de la chaîne de Storr et sur l’île de Lewis, les mégalithes sont le cercle de pierres de Callanish qui ont inspiré Craig na Dun d’Outlander de Diana Gabaldon. A Inverness, le Loch Ness et son célèbre Nessie constituent l’une des plus célèbres légendes (ou pas) du pays.

île de Skye -  chaîne de Storr
île de Skye – chaîne de Storr
Callanish
Callanish

Enfin, au Nord, les îles des Orcades et des Shetlands, presque plus norvégiennes qu’écossaises. Les Orcades se situent à 20 km des côtes septentrionales de l’Ecosse par delà le redoutable détroit de Pentland Firthn semé d’écueils et régulièrement balayé par les tempêtes. Ce ne sont pas moins de 67 îles et îlots dont seulement 20 sont habités et qui ont connu les raids Vikings lors de la conquête des territoires. Les Shetlands quant à elles, s’étirent sur 110 km et comprend plus de 100 îles et îlots.

L’Ecosse est un pays pour les amoureux de la nature sauvage et de ses grands espaces. Un pays où les âmes sensibles sont immédiatement séduites, envoûtées et transportées. C’est un pays où les écrivains et les poètes ont été profondément inspirés.

Pays de rocs et de brumes, il faut aimer les pierres pour comprendre ce pays où le quotidien rime avec magie. J’aurai le plaisir de vous proposer des articles sur chacune de ses régions, son Histoire, ses traditions, ses légendes, ses châteaux, sa géographie, ses lieux insolites, ses tartans, ses musiques, ses jeux, ses danses, sa gastronomie. Les sujets ne manquent pas. Alors pour les passionnés ou les curieux de l’Ecosse, le rendez-vous est pris, je vous dis à très bientôt.

Merci de votre lecture.

2 thoughts on “Au cœur de l’Ecosse

  1. Bonjour Sandra ! Inutile de te dire que j’ai dévoré ton texte et admiré les photos !!! Moi aussi l’Ecosse m’a toujours attirée et je ne désespère pas d’y aller un jour ! D’autant plus qu’après avoir lu « Outlander »…j’adorerais voir tous les lieux décrits dans le livre, tt au moins ceux qui existent et il y en a bcp. En fait, c’est grâce à Diana que je me suis documentée sur l’histoire de l’Ecosse au 18ème, j’en savais assez peu de choses. Merci Sandra et nous attendrons de lire la suite avec grand plaisir !

    1. Bonjour ma chère Christiane, merci de ton beau commentaire. C’est super ! Je suis tellement ravie de contribuer à la connaissance de ce merveilleux pays qu’est l’Ecosse. Je te promets un article sur les lieux d’Outlander – Le cercle de pierres de Diana Gabaldon. Je t’embrasse avec coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share