Les pseudonymes des sœurs Brontë – Currer, Ellis et Acton Bell

Les pseudonymes des sœurs Brontë – Currer, Ellis et Acton Bell

Lorsque les sœurs Brontë ont décidé de publier leurs poèmes, puis leurs œuvres, elles le firent sous des pseudos qui étaient autant masculins que féminins, et tout le monde a cru que les auteurs étaient des hommes.

Charlotte voulait vraiment publier, mais Emily voulait garder l’anonymat.

Charlotte, dans les notices biographiques de ses sœurs qu’elle composa après leur mort, expliqua pourquoi elles avaient utilisé des noms ostensiblement masculins :

«Nous n’aimions pas nous déclarer femmes, car nous avions une vague impression que les autorités sont susceptibles d’être regardées avec préjugés».

Pourquoi ont-elles choisi les noms Currer, Ellis et Acton Bell ?

Cela leur a permis de conserver leurs initiales : Currer Bell était Charlotte Brontë, Ellis Bell était Emily Brontë et Acton Bell était Anne Brontë.

Pourquoi le nom Bell ? Plusieurs hypothèses à cela :

La première est que les sœurs Brontë aient pu choisi ce mot en lien avec l’église où officiait leur père, St Michael’s and All Angels. Bell en anglais signifiant cloche. Ces cloches qui rythmaient leur vie quotidienne.

La seconde est que Charlotte, Emily et Anne aient pu emprunter une partie du nom du nouveau vicaire de leur père, Arthur Bell Nichols, qui arriva à Haworth en mai 1845, peu de temps avant que nos trois auteures se décident d’envoyer leurs poèmes à divers éditeurs. Personne ne savait encore à l’époque qu’il deviendrait l’époux de Charlotte et le promeneur des chiens Keeper et Flossy à la mort de leurs maîtresse Emily et Anne.

Il est possible également que nos sœurs Brontë aient choisi d’abréger le prénom de leur frère Branwell en B (ranw) Ell, BELL.

Branwell ne fit pas partie de cette aventure littéraire, toutefois, ses sœurs lui conservaient un très grand attachement. Le voir sombrer dans la dépression et l’alcoolisme fut une lourde épreuve pour la famille.

Anne, Emily et Charlotte par Branwell

Merci de votre lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
LinkedIn
Share