La dynastie des Valois – 1328- 1589

La dynastie des Valois – 1328- 1589

La Maison des Valois est une branche cadette de la dynastie capétienne, qui succède aux capétiens directs en 1328 et précède les Bourbons en 1589.

La branche des Valois-directs commence avec Philippe VI en 1328, fils de Charles de Valois. Jusqu’à Charles VIII, c’est une succession de père en fils pendant 170 ans.

La dynastie est composée de trois branches successives. Les Valois-directs. Les Valois-Orléans et les Valois Orléans-Angoulême

LES VALOIS DIRECTS

Philippe VI présenté ci-dessus, hérite du trône à la mort de son cousin, Charles IV, sans héritier direct depuis Hugues Capet. De Philippe-le-Bel à Charles IV, c’est la fin de la lignée des « Rois Maudits« .

La France connait une période très difficile, marquée par la guerre de Cent ans et une guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons.

Viennent ensuite,

Jean II le Bon, Charles V le Sage, Charles VI le Fou.

Ils sont suivis de Charles VII le Victorieux, Louis XI le Prudent et Charles VIII l’Affable.

Après eux, Charles VIII mourant au chateau d’Amboise sans héritier mâle, c’est son cousin Louis d’Orléans qui monte sur le trône de France, sous le nom de Louis XII.

Louis XII et ses troupes – enluminure de Jean Bourdichon – Paris BNF – 1508.

Et Louis XII mourant à son tour sans héritier mâle, choisi son cousin François de Valois-Angoulême pour lui succéder.

François Ier

François Ier a eu plusieurs fils avec la reine Claude de France qui était une des filles de Louis XII et de Anne de Bretagne. François, le Dauphin, mais qui décède en 1536 et qui laisse son frère cadet, Henri d’Orléans, héritier du trône à la mort de leur père en 1547.

Henri II

Henri II épouse Catherine de Médicis en 1533 et dix ans après leur mariage, Catherine donnera dix enfants au Roi, dont cinq fils. On pense alors que la dynastie des Valois est assurée.

Tableau de Jacopo Chiamenti , mariage de Catherine de Médicis, Musée des Offices à Florence, sans date.

Les fils de Catherine et d’Henri qui montent sur le trône sont :

François II, Charles IX et Henri III.

Leurs deux autres frères, Louis de France et François d’Alençon sont morts, l’un en 1550 à l’âge de un an et l’autre en 1584 à 29 ans.

Cette dynastie des Valois s’éteint alors tragiquement, Henri II meurt prématurément, blessé à l’œil lors d’un tournoi à Paris, le 10 juillet 1559, à l’âge de 44 ans. François II, maladif, meurt d’une mastoïdite aïgue (otite infectée) le 5 décembre 1560. Il avait 16 ans. Charles IX meurt le 30 mai 1574 de la tuberculose à 23 ans et Henri III est assassiné le 2 août 1589 par un moine fanatique, Jacques Clément.

Quel terrible destin que celui des Valois !

Malgré l’immense énergie que la reine mère, Catherine de Médicis a mise pour diriger le royaume dans cette période des guerres de Religion entre catholiques et protestants et placer ses fils sur le trône, aucun d’eux n’a eu de descendant.

Nostradamus ne lui avait pas prédit à Catherine que, si elle vivait assez longtemps, elle verrait sur le trône un roi de France et de Navarre. Elle ne le verra pas, car elle meurt 8 mois avant son dernier fils le 5 janvier 1589.

Et en mourant en 1589, Henri III reconnait son cousin protestant comme héritier du trône et de la couronne. Henri de Navarre devient le roi Henri IV.

La dynastie des Bourbon est en marche.

« Henri IV, roi de France en costume noir », par Pourbus Frans, le Jeune (détail). Tableau conservé au Musée du Louvre à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
LinkedIn
Share