Bertran de Born – Seigneur troubadour de Hautefort – bibliographie

Bertran de Born – Seigneur troubadour de Hautefort – bibliographie

De nombreux ouvrages ont été écrits sur ce célèbre guerrier et troubadour Périgourdin. Ce seigneur de Hautefort au Moyen-âge avec comme arme ses mots et ses poèmes pour se faire entendre dans le contexte tendu des rivalités familiales en Aquitaine entre Henri II Plantagenêt et ses fils dont la mère n’était autre que la deux fois Reine, Aliénor d’Aquitaine. Aliénor avait épousé Louis VII, Roi de France, en premières noces et Henri Plantagenêt, Roi d’Angleterre en secondes noces. L’Aquitaine faisait partie de ses possessions et ce second mariage valut au territoire bien des bouleversements. Bertran de Born a joué un rôle très important au sein de cette rivalité, se confrontant lui même à son propre frère, Constantin, pour la possession du château et territoire de Hautefort. Voici une sélection d’ouvrages qui vous permettront d’en savoir plus sur la vie et l’oeuvre de cet homme.

Bertran de Born, Histoire et légende, Jean-Pierre Thuillat, Fanlac, 2009. 285 pages.

Bertran de Born, Seigneur et Troubadour, Collectif, Actes de Colloque des 26 et 27 juin 2009, Cahiers de Ventadour, 2009. 190 pages.

Le Tyrtée du Moyen Age ou l’Histoire de Bertran de Born, V-P Laurens, Paris, 1875. 285 pages.

Le Seigneur Troubadour de Hautefort – L’Oeuvre de Bertran de Born, Gérard Gouiran, UP, 1987, 640 pages.

La légende amoureuse de Bertran de Born, Stanislaw Stronski, Honoré Champion, 1914. 192 pages.

Bertran de Born et la littérature française de son temps, Yves Lefèvre, Mélanges offerts à Jean Frappier, Droz, 1970. 7 pages.

A propos de la soi-disant indivision de la seigneurie de Hautefort entre Bertran de Born et son frère Constantin, Jean-pierre Thuillat, Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, 2012. 8 pages.

Bertran de Born, Raoul Charbonnel, Pièce en 4 actes, Fayard, 1930. 154 pages.

Beaucoup d’auteurs ont travaillé sur Bertran de Born. Des bibliographies très détaillées se trouvent en fin des ouvrages des auteurs précédemment cités. Belle lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share