Henri IV, un Roi dans l’Histoire

Henri IV, un Roi dans l’Histoire

Collections du Château de Versailles au château ducal de Cadillac en Gironde – 12 juin au 29 septembre 2019

Henri IV

Henri IV est une figure majeure de l’Histoire de France, né à Pau en 1553, il fut le fils de Jeanne d’Albret et d’Antoine de Bourbon. Epoux de Marguerite de Valois, dite la Reine Margot, puis de Marie de Médicis, tour à tour catholique et protestant par les aléas de son temps et des guerres de Religion, Henri de Navarre devint Roi de France de 1589 à 1610, date de son assassinat. Cette exposition au château de Cadillac, des œuvres des réserves du château de Versailles est une merveille ! Un bonheur immense et absolu d’avoir accès, le temps d’une visite à des pièces historiques si somptueuses.

Quand Versailles vient à nous !

Dans le cadre d’un septième partenariat entre le Château de Versailles et le Centre des Monuments Nationaux, ce sont une cinquantaine d’œuvres exceptionnelles qui ont rejoint le Sud-Ouest de la France, non loin du Béarn et de l’Albret d’Henri de Navarre. Le château de Jean-Louis de Nogaret de la Valette, duc d’Epernon, cadet de Gascogne, favori et mignon d’Henri III, grand de la cour de France sous Henri III et Henri IV est un écrin superbe pour présenter cette merveilleuse exposition.

de Cadillac en Gironde

Les œuvres exposées permettent d’aborder la vie du roi Henri IV, depuis son enfance jusqu’à sa mort le 14 mai 1610, son ascension dans une France déchirée par les guerres de Religion et l’évolution de l’image du roi à travers les différentes époques. Des tableaux, huiles sur bois du XVIe siècle, sculptures et statue équestre entre autre nous transpose littéralement à l’époque d’Henri IV. C’est un voyage dans le temps qui nous est offert à deux pas de chez nous et à ne manquer sous aucun prétexte.

Il n’est pas possible de présenter ici l’intégralité de la collection exposée à Cadillac, mais j’ai pris le parti de sélectionner quelques œuvres incontournables et j’ai publié également une petite vidéo visite sur You Tube, je vous mets le lien en fin d’article.

Cadillac, première pièce d'exposition un Roi dans l'Histoire
Cadillac, première pièce d'exposition un Roi dans l'Histoire

Après avoir franchi la cour du château de Cadillac sous un soleil radieux, emprunté les marches du perron qui nous mènent à l’édifice, nous arrivons au pied d’un escalier majestueux. Nous accédons sur la droite à la première salle d’exposition, immédiatement époustouflés par la présentation, la muséographie exceptionnelle, dont on comprends que, ce que nous allons voir et la manière dont sont présentées les oeuvres, nous propulse dans un autre temps.

Fondateur de la dynastie des Bourbons, Henri IV nous est présenté enfant. Trois oeuvres nous montrent Henri de Navarre enfant. Un portrait de Bunel, une gravure de Tardieu et une statue de Bosio.

La première oeuvre attribuée à François Bunel est une huile sur bois, un « Portrait d’Henri de Navarre dit Henri IV enfant« , datant de la seconde moitié du XVIe siècle et dont les dimensions sont de 102 x 64 cm. Henri porte un petit costume clair, adapté à la candeur des enfants, mais brodé de fils d’argent, avec tous les attributs d’un futur soldat et homme de guerre avec l’entrejambe proéminente qui montre la virilité de l’homme futur qu’il sera et l’épée, symbole des chevaliers. La deuxième oeuvre est une Eau-forte de Pierre-Alexandre Tardieu, graveur et de L.Beaudoin, dessinateur d’après François Bunel qui représente fidèlement « Henri Quatre – de la Galerie de S.A.S Monsieur le Duc d’Orléans » en 1791 et dont les dimensions sont de 27 x 20 cm. Enfin, la troisième pièce est une statue « d’Henri IV enfant » par le sculpteur François-Joseph Bosio, fondue par Auguste Jean-Marie Carbonneaux en 1826. C’est un bronze de 125 x 45 x 48 cm. Ces oeuvres représentent toutes Henri âgé d’environ quatre ans.

Les parents d’Henri IV, Jeanne d’Albret et Antoine de Bourbon sont ensuite présentés par deux huiles sur bois du XVIe siècle.

Charles IX – Henri III – Marguerite de France – Huiles sur Bois – XVIe siècle

Puis viennent les Valois, Charles IX, deuxième fils de Catherine de Médicis et d’Henri II, ici sur une huile sur bois attribuée à François Clouet V.1572, Henri III, troisième fils de Catherine de Médicis et son préféré, huile sur bois attribuée à Jean Decourt, v.1580 et Marguerite de Valois, leur sœur d’après François Clouet, également une huile sur bois v.1570.

Bal des Noces du Duc de Joyeuse avec Marguerite de Lorraine en 1581.

Cette oeuvre est somptueuse, elle a été réalisé par l’Ecole française du XVIe vers 1582. C’est une huile sur bois qui présente le bal des noces du duc de Joyeuse, en présence du roi Henri III, de Catherine de Médicis, d’Henri de Navarre et de Marguerite de Valois, ainsi celle des Guise, et des membres les plus importants de la cour. Le duc de Joyeuse était, comme le duc d’Epernon, l’un des favoris d’Henri III.

L’exposition se poursuit par la présentation de portraits en huile sur bois, gravures ou sculptures du XVIe

Deuxième Salle

La deuxième salle expose le buste d’Henri IV en premier plan par Barthélémy Tremblay en marbre blanc vers 1604 (80 x 63 x 34 cm) et une statue en pied d’Henri IV, en plâtre, par François Henri Jacquet mouleur, d’après Pierre Francqueville, sculpteur (193 x 68 x 54 cm).

Marie de Médicis – Pourbus le Jeune – 1612 – huile sur toile

Marie de Médicis, seconde épouse d’Henri IV, mère du dauphin Louis XIII, futur Roi de France est ici représentée en vêtements de deuil. Henri IV a été assassiné deux ans plus tôt, en 1610. Tout comme sa cousine, Catherine de Médicis, elle porte le deuil en noir, contrairement aux usages de la cour qui voulait que les reines portent le deuil en blanc. Cette huile sur toile mesure 76 x 60 cm.

Exposition Henri IV Cadillac

L’exposition se poursuit dans l’autre partie du château, côté gauche de l’entrée.

Cadillac salle Henri IV
Salle de la Statue équestre d’Henri IV

Là encore, de nombreuses oeuvres sont présentées avec des bustes, des profils, des gravures, des Eaux-fortes, des huiles sur bois.

Dans cette sélection d’oeuvres, nous terminons par la magnifique statue équestre d’Henri IV par François Lemot en 1819.

Photo Sud-Ouest.fr

Ce bronze mesure 113 x 103 x 42,5 cm. Cette statue fut acquise par le ministère de la Maison du Roi le 30 septembre 1819. Portée au château de Saint-Cloud, elle est entrée à Versailles le 1er octobre 1837. Il s’agit de la réduction de l’oeuvre originale que les parisiens peuvent admirer sur l’île de la Cité, près du pont neuf. C’est une oeuvre exceptionnelle parce que le sculpteur n’avait réalisé que deux exemplaires dont un n’est pas identifié et celui-ci avait été acheté par la Maison du Roi, par Louis XVIII qui voulait avoir ce modèle dans sa collection.

Cette incroyable exposition se referme doucement sur l’image du roi Henri IV qui reste aujourd’hui l’un des roi les plus aimé des français. Le « Bon Roi Henri » qui pourtant fut si controversé de son temps. Une figure majeure de l’Histoire de France découvrir ou redécouvrir grâce à ces collections du château de Versailles.

Le temps défile et l’on aimerait pourtant que l’exposition ne se termine jamais. Un été à Cadillac, Henri IV y élu domicile, à ne manquer sous aucun prétexte.

Merci de votre lecture.

Pour le détail complet des oeuvres du château de Versailles, exposées à Cadillac, il existe un livret de 63 pages des Editions du Patrimoine. Le livre contient deux essais : dans le premier, Véronique Larcade traite des relations qu’entretiennent Henri IV et le duc d’Épernon et, dans l’autre, Olivier du Payrat revient sur les paradoxes de cette exposition. Ces essais seront suivis d’un magnifique portfolio présentant les plus belles œuvres de l’exposition, puis d’un catalogue complet des œuvres exposées. 12 €.

VIDEO YOU TUBE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share