Les Tudors – Une dynastie flamboyante

Les Tudors – Une dynastie flamboyante

Vous l’aurez compris en me lisant, ma passion depuis toujours, C’est l’histoire de France, d’Angleterre et d’Ecosse. J’aime particulièrement celle des Tudor. Je me suis passionnée par cette partie de l’histoire d’Angleterre depuis 1998. Lisant beaucoup, j’ai découvert-là cette année, un roman passionnant, « Le secret d’une Reine », de Robin Maxwell, qui se voulait être le journal intime de la reine Anne Boleyn, la seconde épouse d’Henri VIII et mère d’Elizabeth I ère. Et là, ce fut le coup de foudre ! Depuis, je n’ai jamais cessé de lire, de rechercher, de traduire, de comprendre et d’écrire sur cette incroyable dynastie.

HENRI VIII ET SES SIX ÉPOUSES

Je vous ai récemment parlé de « The White Queen » dans mes dernières chroniques et de cette période de l’histoire des York et des Lancastre précédant l’arrivée des Tudors sur le Trône d’Angleterre.

Prenez donc la suite avec la série des Tudors, très réussie.

La bataille de Bosworth, en 1485, avait marqué la fin du règne de la dynastie des Plantagenêt et donc des York et des Lancastre. Le trône de Richard III, vaincu à Bosworth, devint celui d’Henri VII Tudor, que sa mère, Margaret Beaufort avait toujours prédestiné à occuper cette fonction. Ce fut là, le début de la dynastie des Tudors (1485 –1603).

Vainqueur, Henri VII avait épousé, Elizabeth d’York, fille d’Edward IV et nièce de Richard III, et mis fin à la Guerre des Deux Roses : raison pour laquelle, la Rose Blanche et la Rose Rouge, ont fini par ne faire plus qu’une : la Rose Rouge et Blanche des Tudor.

Les roses blanches et rouges des York - Lancastre et Tudor

Henri VII et Elizabeth d’York ont eu plusieurs descendants dont deux fils : Arthur, Prince de Galles, Henri, devenu Henri VIII, ainsi que deux filles, Margaret (devenue Reine d’Ecosse et épouse de Jacques IV) et Marie Tudor (devenue Reine de France et épouse de Louis XII, puis épouse de Charles Brandon).

Arthur, fils aîné d’Henri VII avait épousé en 1501 l’Infante d’Espagne, Catherine d’Aragon, la fille des grands Rois Catholiques, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon. Malheureusement, Arthur décéda peu de temps après leur mariage, le 2 avril 1502. Catherine se retrouvait veuve à l’âge de 16 ans et le mariage n’ayant pas été consommé avec Arthur, elle put épouser Henri VIII en 1509.

Henri VIII succédant à son père déroula alors le tapis de sa longue et riche existence ….

Un long règne de 38 ans, marqué par des choix politiques historiques et six mariages successifs avec :

Catherine d’Aragon, Anne Boleyn, Jane Seymour, Anne de Clèves, Katherine Howard et Katherine Parr.

Divorced, Beheaded, Died; Divorced, Beheaded, Survided :

Catherine d’Aragon, divorcée, Anne Boleyn, décapitée, Jane Seymour, décédée, Anne de Clèves, divorcée, Katherine Howard, décapitée et Katherine Parr, survivante, le roi étant mort avant elle. C’est une phrase anglaise très célèbre qui caractérise le statut des épouses d’Henri VIII. Je vous parlerai de chacune d’elle dans des chroniques indépendantes.

Le roi Henri VIII a crée sa légende du Barbe-Bleue de l’Angleterre : Histoire, trahisons, complots, mariages, meurtres, politique, tous les ingrédients sont au rendez-vous dans cette haletante série en 4 saisons !.

Laissez vous emporter dans l’Angleterre du XVIe siècle

Les acteurs The Tudors série

Belle (re) découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share