Marie Stuart et le château de Loch Leven 1567-1568

Marie Stuart et le château de Loch Leven 1567-1568

Marie I ère d’Ecosse est née Marie Stuart le 8 décembre 1542. Elle fut Reine d’Ecosse du 14 décembre 1542 au 24 juillet 1567, date à laquelle elle dût abdiquer en faveur de son fils Jacques VI. Élevée à la cour de France d’Henri II et de Catherine de Médicis, elle épousa leur fils aîné, François II. Elle fut Reine de France du 10 juillet 1559 à la mort de son premier époux, le 5 décembre 1560. Marie Stuart était également l’héritière présomptive du trône d’Angleterre, sa cousine Elizabeth I ère n’ayant pas d’enfant, du 17 novembre 1558 au 8 février 1587.

Fille de Marie de Guise et de Jacques V d’Ecosse, Marie Stuart revint en Ecosse en 1561. Elle avait 19 ans et elle avait quitté son royaume alors qu’elle n’avait que six ans… L’Ecosse était donc son pays, mais dans lequel, elle était considérée comme une étrangère.

Marie Stuart et François II au Louvre 1556 Saint Evre Gillot XIXe siècle
Marie Stuart et François II au Louvre 1556 Saint Evre Gillot XIXe siècle

Peu de temps après son retour en Ecosse, Marie Stuart épousa Henri Stuart, Lord Darnley. Leur union fut incontestablement un mariage d’amour au départ, mais leurs relations se sont très vite dégradées. Darnley était devenu agressif, abusant de l’alcool et de ses relations avec les femmes. Il avait fait assassiner, devant Marie enceinte, son secrétaire David Rizzio, le 9 mars 1566.

Darnley fut lui-même assassiné le 10 février 1567, à Kirk O Filed à Edimbourg, par James Hepburn, Lord Bothwell, et ses hommes. Bothwell devint le troisième époux de Marie Stuart. Les suspicions contre elles allèrent bon train. C’est là que la fuite de Marie débuta…

Le 15 juin 1567, elle dû se rendre à ses nobles, lors de la bataille de Carberry Hill. Les nobles écossais s’opposaient à son mariage avec Bothwell qui dû fuir, après avoir embrassé Marie qu’il n’allait plus jamais revoir. Il quitta l’Ecosse pour la Scandinavie, espérant rallier des troupes afin de porter secours à Marie Stuart, mais en vain, il fut lui-même emprisonné au château danois de Dragsholm, où il décéda le 14 avril 1578.

Bataille de Carberry Hill

Marie Stuart quant à elle, fut emprisonnée sur l’ordre des nobles écossais, dans l’une des prisons insulaires les plus connues d’Ecosse, le Château de Loch Leven. Elle n’avait que 25 ans.

LOCH LEVEN

Château de Loch Leven - Wikimédia
Château de Loch Leven – Wikimédia

Ce château de Loch Leven se trouve dans la région du Perth and Kinross en Ecosse. Il fut construit entre le XIIIe et le XIVe siècle. Marie y fut amenée dans la nuit du 17 juin 1567. Elle connaissait le lieu pour y avoir été reçue trois fois : la première dès son retour de France, en 1561, puis en 1563 et en 1565, sur l’invitation du seigneur des lieux, William Douglas de Lochleven qui devint son geôlier en 1567.

Photo Loch Leven Pinterest
Photo Loch Leven Pinterest

Le site Historic Environnement Scotland présente un dessin du château de Lochleven tel qu’il pouvait être lors de l’emprisonnement de la reine Marie en 1567-1568.

Historic Environnement  Scotland
Dessin Historic Environnement Scotland

A la différence d’aujourd’hui, le château occupait presque la totalité de l’île.

Marie aurait été logée dans la tour ronde appelée la tour de Glassin, et elle occupait deux des quatre étages de la tour.

Marie était servie par plusieurs personnes dont William Douglas, Margaret Douglas, sa mère, qui était également la mère de James Stuart, comte de Moray, demi-frère de Marie Stuart. Margaret Douglas avait été la maîtresse du père de Marie Stuart, le roi Jacques V.

Tour de Loch Leven - photo Pinterest
Tour de Loch Leven – photo Pinterest

Marie était déjà très affaiblie lors de son arrivée à Loch Leven. Choquée par les événements des jours passés, elle fit, à Loch Leven, une fausse couche de jumeaux qu’elle attendait de Bothwell. Ce fut une terrible épreuve pour elle.

Quelques jours plus tard, le 25 juillet 1567, des nobles écossais étaient venus faire pression sur elle, et elle fut contrainte d’abdiquer en faveur de son fils qui n’avait qu’un mois.

Charles Lucy (1814, Norton Canon, Herefordshire - 1873, Hereford)
Charles Lucy (1814, Norton Canon, Herefordshire – 1873, Hereford)

Il semble que Marie était bien traitée au château de Loch Leven. Mais sa condition de prisonnière était pesante pour elle. Elle mangeait bien, elle pouvait se promener dans les jardins, broder, lire, jouer aux cartes, et danser, mais elle avait perdu sa liberté.

Elle fit une première tentative d’évasion grâce à l’aide de George Douglas, le frère de William Douglas. Ce dernier était amoureux de Marie, et il avait tenté de la faire sortir clandestinement du château, habillée en blanchisseuse. Cette tentative échoua, Marie ayant été reconnue sur le loch. Elle fut ramenée au château et George Douglas, banni de l’île. Toutefois, il organisa une seconde tentative qui fonctionna, cette fois, pour faire sortir Marie du château. La nuit du 2 mai 1568, un jeune page de 16 ans, Willie Douglas, vola les clés et fit sortir Marie qui avait échangé ses vêtements avec ceux de sa servante, Marie Seaton. La famille Douglas était en train de dîner. Marie Stuart et le jeune Willie traversèrent le lac en bateau, ayant pris soin de trouver toutes les autres barques pour ne pas être suivis.

 Copyright© 2015 Mirfaces
Copyright© 2015 Mirfaces

De l’autre côté du lac, George Douglas les attendait avec Lord Riccarton, un ami de Bothwell et dix chevaux. Plusieurs partisans les rejoignirent plus loin et tous partirent au château de Niddry, près de Winchburgh, dans la région de Lothian.

Trousseau de clés - Ecosse - XVIe
Trousseau de clés trouvé près du château de Lochleven. Il aurait été perdu lors de la fuite de la fuite de Marie Stuart le 2 mai 1568.

Marie se préparait pour lutter contre ses Lords écossais et notamment son demi-frère, Lord Moray, qui était devenu son grand ennemi.

Le 13 mai 1568, après sa défaite à la bataille de Langside, Marie Stuart s’enfuit en Angleterre. Elle fut arrêtée le 19 mai et emprisonnée à Carlisle. C’est là qu’elle aurait prononcé sa célèbre phrase : « En ma fin est mon commencement« , phrase qu’elle a brodé sur une de ses robes. La reine Elizabeth ordonna une enquête et non un procès dans le cadre de l’assassinat du second époux de Marie, Lord Darnley. Marie fut ensuite emprisonnée au château de Bolton entre 1568 et 1569. Il est certain qu’Elizabeth ne souhaitait pas la condamner pour meurtre. Marie Stuart resta en résidence surveillée pendant 18 ans…

En 1588, William Douglas de Lochleven devint le sixième Comte de Morton. Avec ce titre, il hérita de nombreuses autres propriétés incluant le château d’Aberdour dans le Fife, et délaissa peu à peu le château de Loch Leven.

Photo Loch Leven Wikimedia Commons
Photo Loch Leven Wikimedia Commons

Sources :

Merci de votre lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share