20 mai 1536, les fiançailles d’Henri VIII et de Jane Seymour

20 mai 1536, les fiançailles d’Henri VIII et de Jane Seymour

Anne Boleyn, la deuxième reine d’Henri VIII avait été exécutée la veille, le 19 mai, à la Tour de Londres. Anne Boleyn avait été victime d’un terrible complot et fut condamnée à mort avec son frère, George Boleyn, Lord Rochford, Henri Norris, un favori et ami du roi et des gentilshommes, Francis Weston, William Brereton et Mark Smeaton, le musicien de la cour.

La reine et ces hommes étaient accusés d’avoir entretenus des relations charnelles et incestueuses. Comme nous l’avons dans la série que je vous ai proposé di 1er au 19 mai, ce complot avait été monté de toutes pièces.

Henri VIII était tombé amoureux d’une dame de compagnie de la reine Anne Boleyn et Anne avait échoué dans sa mission de donner un héritier mâle à Henri VIII. Il est certain que cela aurait tout changé si elle avait pu accoucher d’un garçon, bien vivant et en bonne santé : tout du moins pour un temps.

Jane Seymour

Ce 20 mai 1536, juste 24 heures après l’exécution d’Anne Boleyn, Henri VIII se fiança avec Jane Seymour. Il avait alors 44 ans et Jane Seymour avait environ 27 ans. Sa date de naissance n’est pas connue mais elle est probablement née vers 1508.

Nous trouvons mention de ces fiançailles dans les témoignages ou les lettres des chroniques et ambassadeurs de l’époque que l’on va trouver dans des archives appelées « Letters and papers Foreign and Domestic, Henry VIII », consultables en ligne.

Henri VIII et Jane Seymour

Eustache Chapuis rapporta que :

« Jane Seymour était arrivée secrètement par la rivière ce matin au logement du roi et que la promesse et les fiançailles ont eu lieu à 9 heures (heure de l’exécution d’Anne Boleyn, la veille). Le roi veut que cela soit gardé secret jusqu’à la pentecôte ; mais tout le monde commence déjà à murmurer par suspicion et plusieurs affirment que, bien avant la mort de l’autre, il y avait quelque arrangement qui sonne mal aux oreilles du peuple qui sera certainement mécontent de ce qui m’a été dit, si c’est vrai, c’est-à-dire qu’hier, le roi immédiatement après avoir appris la décapitation de la « putain » est entré dans sa barge et est allé vers Semel à un mile de lui, dans une maison au bord de la rivière ».

Maison dans laquelle se trouvait Jane Seymour. On comprend, par le ton employé par Chapuis, qu’il était profondément choqué. Henri VIII voulait que la nouvelle soit tenue secrète mais elle avait déjà atteint Chapuis et comme il l’a dit, tout le monde commençait déjà à murmurer suspectant cette relation du roi avec Jane Seymour.

Entre le moment où Jane Seymour était arrivée à Chelsea, le 14 mai et l’exécution d’Anne Boleyn, le 19 mai, les rumeurs allaient bon train dans Londres. Au cours de cette période, Henri VIII avait écrit des lettres à Jane et la cour, comme le peuple de Londres, parlaient sur ces événements.

Voici une lettre d’Henri VIII à Jane qui est issue d’un ouvrage du XIXe siècle « Letters of the kings of England » par James Orchard Halliwell-Philipps

« Ma chère amie et maîtresse,

Le porteur de ces quelques lignes de votre serviteur entièrement dévoué livrera entre vos mains blondes, un signe de ma véritable affection pour vous, en espérant que vous la garderez toujours dans votre amour sincère pour moi. En vous annonçant qu’il y a une « ballade » (un pamphlet) faite dernièrement avec grande dérision, contre nous, qui, si elle va beaucoup à l’étranger et que vous la voyez, je vous prie de faire comme si vous ne la voyez pas. Je ne sais pas actuellement qui est l’auteur de cette écriture maligne, mais, s’il est découvert, il sera sévèrement puni. Pour les choses qui vous manquaient, j’ai demandé qu’on puisse vous les fournir dès qu’on pourra les acheter. En espérant ainsi vous recevoir prochainement dans ces bras, je termine pour le moment en tant que votre serviteur et souverain aimant – H.R (Henri Rex) ».

Dix jours plus tard Henri et Jane allaient se marier, le 30 mai 1536 et cela ne faisait que onze jours que la pauvre Anne Boleyn avait été exécutée.

Inigo Jones’s intended Whitehall Palace, London, 1748. View showing the palace, designed in 1638, as it would have appeared from the River Thames. (Photo by Guildhall Library & Art Gallery/Heritage Images/Getty Images)

Ils se marièrent au palais de Whitehall, dans le cabinet de la reine « The Queen Closet » qu’il avait fait rénover pour Anne Boleyn et où il l’avait précédemment épousée. Henri et Jane se marièrent en secret pour ne pas provoquer de grand scandale. Toutefois, Jane apparue près d’Henri VIII officiellement comme Reine, deux jours plus tard, au palais de Greenwich et elle fut proclamée reine le 4 juin 1536, toujours à Greenwich. Le couple resta marié jusqu’au décès de Jane, le 24 octobre 1537, douze jours seulement après qu’elle ait donné naissance à l’héritier mâle tant attendu, le futur Edouard VI.

Voici une courte vidéo sur le sujet :

Merci de votre lecture et écoute.

la rose des tudors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share