York et Lancastre – La Guerre des Deux Roses en Angleterre – Philippa Gregory

York et Lancastre – La Guerre des Deux Roses en Angleterre – Philippa Gregory

La guerre des Deux-Roses s’est déroulée en Angleterre de 1455 à 1485. Elle opposa deux groupes de la noblesse anglaise pour la conquête du trône. Les Lancastre (dont l’emblème est la rose rouge) combattent les York (dont l’emblème est une rose blanche). Batailles, trahisons, assassinats ont jalonné cette guerre nobiliaire. La guerre cessa en 1485, quand Henri Tudor apparenté aux deux familles prit pouvoir.

La noblesse anglaise sortit décimée et ruinée de cette guerre, ce qui permit au nouveau roi de jeter les bases d’une monarchie évoluant vers l’absolutisme.

Philippa Grégory, une auteur anglaise à succès, a écrit une série appelée « The cousin’s war » dans laquelle elle traite de manière romancée, mais sérieuse, toute cette période.

Je vous en parle dans la vidéo ci-dessous :

THE LADY OF THE RIVER

L’histoire de Jacquette de Luxembourg, à partir de l’an 1430. Née noble, épouse du Duc de Bedford (frère du roi Henri V) et demoiselle d’honneur de la reine d’Angleterre Marguerite d’Anjou, elle renonce à ses titres et à sa fortune par amour pour épouser Richard Woodville. Parmi les enfants issus de cette seconde union, figure la célèbre Elizabeth Woodville, future reine d’Angleterre et épouse d’Edouard IV.

THE WHITE QUEEN – LA REINE CLANDESTINE

Débutant en 1464, l’histoire d’Elizabeth Woodville et de son mariage avec le roi Edouard IV d’Angleterre, rythmée par les conflits sanglants entre les York et les Lancastre. Le nom de White Queen fait référence à la couleur de la rose blanche qui symbolise le clan des York, dont Elizabeth Woodville fait partie de par son mariage avec Edward IV. Débutant en 1453, ce livre couvre presque la même période que The White Queen mais l’histoire est cette fois racontée du point de vue de Margaret Beaufort qui a consacré sa vie à tout mettre en œuvre pour que son fils Henri Tudor, futur Henri VII, exilé toute son enfance en France, prenne le trône d’Angleterre.

THE RED QUEEN

Le nom de The Red Queen fait référence à la couleur de la rose rouge qui symbolise le clan des Lancaster, dont Margaret Beaufort fait partie.

THE KINGMAKER’S DAUGHTER – LA FILLE DU FAISEUR DE ROI

Débutant en 1465, ce livre couvre également la même période que les deux précédents mais cette fois du point de vue d’Anne Neville, une fille du « faiseur de roi » Richard Neville, Warwick The Kingmaker, épouse du Prince de Galles Edouard de Westminster,  puis du roi Richard III d’Angleterre, le frère d’Edouard IV. Cet ouvrage relate également l’histoire de la sœur aînée d’Anne Neville, Isabelle Neville, épouse de George, duc de Clarence, également frère d’Edouard IV.

THE WHITE PRINCESS – LA PRINCESSE BLANCHE

Débutant en 1485, l’histoire d’Elizabeth d’York, fille de la reine Elizabeth Woodvilleet du roi Edouard IV d’Angleterre, future épouse du roi Henri VII dont le mariage servira à sceller une bonne fois pour toutes, l’alliance entre les maisons d’York et de Lancastre.

LA MALEDICTION DU ROI – THE KING’S CURSE

L’histoire de Margaret Pole, fille de George, duc de Clarence et d’Isabelle Neveille, et nièce des rois Edouard IV d’Angleterre et Richard III d’Angleterre. Lorsque Henri VII prend le pouvoir et cherche à éliminer tout prétendant au trône, Margaret Pole peut fuir le poids de son nom en se mariant, mais ce ne fut pas le cas de son jeune frère, Edouard Plantagenet, emprisonné dès son enfance dans la Tour de Londres.  

Une série passionnante. Malheureusement, tous les livres n’ont pas été traduits en français pour celles et ceux qui ne lisent pas l’anglais.

Vous pouvez regarder la série Dvd ou vidéos « The White Queen » avec Rebecca Ferguson et lire : la Reine clandestine, la Fille du faiseur de roi, la Princesse blanche et la Malédiction du roi.

Merci de votre lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share