Anne Boleyn – Deuxième épouse d’Henri VIII

Anne Boleyn – Deuxième épouse d’Henri VIII

La date de naissance d’Anne Boleyn n’est pas connue. Elle est probablement née vers 1051. Contrairement à Catherine d’Aragon, elle n’était pas une princesse de sang, mais issue d’une nouvelle famille aristocratique d’Angleterre depuis quatre générations. Elle était la fille de Thomas Boleyn et d’Elizabeth Howard et nièce du puissant Duc de Norfolk. Elle était aussi la sœur de Marie Boleyn et de George Boleyn.

portrait Anne Boleyn

Vers l’âge de 11 ans, elle fut envoyée sur le continent à la cour de l’archiduchesse Marguerite d’Autriche, fille de l’Empereur Maximilien Ier qui trouvait Anne « intéressante et plaisante pour son jeune âge« . Elle n’était pas d’une grande beauté selon les critères de l’époque, mais elle vive, dynamique et bénéficia d’une très bonne éducation. Après la cour de Marguerite d’Autriche, Anne devint dame de compagnie de la reine Claude de France, épouse de François Ier.

Elle était grande, elle avait les cheveux et les yeux foncés et le teint mat, ce qui lui donnait un air exotique, bien différent des critère appréciés à l’époque et pourtant …

Lorsqu’elle revint en Angleterre, elle intégra la cour comme dame de compagnie de la reine Catherine d’Aragon. C’est là qu’elle attira le regard du roi Henri VIII qui jeta son dévolu sur elle. Toutefois, Anne ne céda pas à ses avances, ne voulant pas jouer le rôle d’une maîtresse royale, mais visant le titre de Reine lui-même …

Voici une courte vidéo dans laquelle je vous parle d’Anne Boleyn :

Malgré le fait qu’Anne ait promis un héritier mâle au roi et que les astrologues eux-mêmes avaient prédit au couple la naissance d’un garçon, Anne accoucha le 7 septembre 1533 d’une petite fille nommée Elizabeth. Elle devint la grande Elizabeth I ère d’Angleterre. Ses autres grossesses se soldèrent par des fausses-couches. Henri VIII s’était détaché d’elle et voyait qu’il n’aurait pas d’héritier mâle avec Anne. En 1536, il s’intéressait à une autre jeune femme, une dame de compagnie d’Anne Boleyn, Jane Seymour. La chute d’Anne avait commencé et elle fut décapitée à la Tour de Londres, le 19 mai 1536…

Merci de votre lecture et écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share