Anne de Clèves – Quatrième épouse d’Henri VIII

Anne de Clèves – Quatrième épouse d’Henri VIII

Henri n’ayant qu’un héritier mâle, Edouard, futur Edouard VI, un quatrième mariage lui fut proposé après la mort de sa troisième épouse, Jane Seymour. La pression était moindre puisque Edouard était vivant et en bonne santé, mais un Prince d’York, c’est à dire un second fils, pouvait être bienvenu.

On se mit alors en quête de princesse européennes pouvant devenir la quatrième épouse d’Henri VIII. Les mariages à l’époque Tudor avaient également une autre fonction, celle des alliances politiques dans une Europe fortement marquée par les conquêtes et les guerres de Religion. Depuis sa coupure avec Rome, Henri VIII se trouvait isolé des grandes puissances comme la France et l’Espagne.

C’est avec le Duché de Clèves, allié aux princes protestants Allemands que l’Angleterre se tourna. Thomas Cromwell, le premier ministre d’Henri VIII envoya le peintre, Hans Holbein le Jeune, réaliser un portrait des sœurs du Duc de Clèves. Holbein réalisé des petits portraits miniature et Henri VIII jugea qu’Anne serait sa quatrième épouse. L’alliance eut lieu le 6 janvier 1540.

Anne de Clèves - Quatrième épouse d'Henri VIII

Je vous parle d’Anne de Clèves dans cette courte vidéo :

Malheureusement, Anne ne plut pas à Henri VIII et leur mariage fut annulé six mois plus tard, le 9 juillet 1540. Anne connaissait parfaitement le parcours des trois épouses précédentes d’Henri VIII et elle n’avait certainement pas envie de « finir » comme Catherine d’Aragon ou Anne Boleyn. Elle se montra docile quant à cette annulation de mariage et devint ainsi la « chère sœur » du roi, obtenant de sa part plusieurs propriétés afin de vivre paisiblement jusqu’à sa mort, le 16 juillet 1557. Anne n’avait jamais souhaité de remarier.

Merci de votre lecture et écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
LinkedIn
Share