Archives de
Category: Anne Boleyn

13 mai 1536 – Dissolution de la maison de la reine et Henry Percy, Comte de Northumberland

13 mai 1536 – Dissolution de la maison de la reine et Henry Percy, Comte de Northumberland

La Maison d’Anne Boleyn, c’est-à-dire toute sa suite, fut dissoute par le trésorier royal William FitzWilliam, Comte de Southampton et le contrôleur William Paulet, Marquis de Winchester, ce qui signifiait que la reine n’avait plus de Maison officielle, ni de serviteurs, mais tous ne furent pas congédiés et certains revinrent à la cour pour servir la nouvelle reine Jane Seymour. Ce fut le cas de William Coffin, le maître des chevaux, Edward Bayntun, vice-chambellan, John Smith un surveillant, Jane Boleyn,…

Lire la suite Lire la suite

12 mai 1536 – Le procès des quatre hommes de la Tour

12 mai 1536 – Le procès des quatre hommes de la Tour

Ce fut le procès de quatre des hommes accusés dans l’affaire Anne Boleyn : Henri Norris, ami du roi et son porte-coton, Mark Smeaton, musicien de la cour, Francis Weston, Gentilhomme de la Chambre privée du roi et William Brereton un homme très influent du Pays de Galles. Tous les quatre furent transportés par barge (bateau) de la Tour de Londres où ils étaient retenus prisonniers, à Westminster Hall pour être jugés de haute trahison. Le jury du Kent avait…

Lire la suite Lire la suite

11 mai 1536 – Coupables pour le jury du Kent

11 mai 1536 – Coupables pour le jury du Kent

Après la réunion du jury de Middlesex la veille, ce 11 mai 1536, c’est le jury du Kent qui a statué sur les accusations dont étaient victimes Anne Boleyn et les cinq autres hommes de la cour. Il statuait sur les adultères et inceste qui auraient été commis au palais de Greenwich, East Greenwich et au palais de Eltham. La réunion a été présidée par le juge en chef, John Baldwin et six de ses collègues. C’est sans surprise et…

Lire la suite Lire la suite

10 mai 1536 – Coupables pour le jury de Middlesex

10 mai 1536 – Coupables pour le jury de Middlesex

Juste dix jours après les premières arrestations, le Grand Jury de Middlesex annonça qu’il avait suffisamment de preuves pour affirmer que la reine Anne Boleyn, George Boleyn, Henri Norris, Mark Smeaton, Francis Weston et William Brereton étaient coupables des crimes dont ils étaient accusés et pour avoir commis les actes reprochés dans les palais de Hampton Court et de Whitehall, des châteaux se trouvant dans le comté de Middlesex. Tous furent inculpés et renvoyés vers un procès. Les deux autres…

Lire la suite Lire la suite

9 mai 1536 – Henri VIII écrit à Cromwell

9 mai 1536 – Henri VIII écrit à Cromwell

Anne Boleyn, seconde épouse d’Henri VIII était enfermée dans la Tour de Londres depuis le 2 mai. Son frère, George Boleyn et six autres hommes étaient également prisonniers et accusés d’adultère et d’inceste avec la reine. Ce 9 mai, Henri VIII vint aux nouvelles. Il souhaitait savoir où en étaient les investigations et l’enquête de l’Affaire Anne Boleyn. Il écrivit à Cromwell pour lui demander des comptes et lui « ordonnant de s’adresser au roi au sujet des questions relative à…

Lire la suite Lire la suite

8 mai 1536 – Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

8 mai 1536 – Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Anne Boleyn, son frère George, Lord Rochford, Mark Smeaton, Henri Norris, Francis Weston, William Brereton, Richard Page et Thomas Wyatt était tous enfermés dans le Tour de Londres. La reine était accusée d’avoir entretenu des relations adultères et incestueuses avec ces hommes qui comprenaient son frère, George Boleyn. Ce fut un séisme qui s’empara de la cour d’Angleterre. Après cela, il n’y eut pas d’autres arrestations dans le cadre de cette affaire Anne Boleyn. La reine et sept hommes étaient…

Lire la suite Lire la suite

7 mai 1536 – Latimer, le chapelain d’Anne Boleyn

7 mai 1536 – Latimer, le chapelain d’Anne Boleyn

Cinq jours après l’arrestation d’Anne Boleyn et cinq jours après son enfermement à la Tour de Londres, son chapelain, William Latimer arrivait d’un voyage sur le continent et il fut immédiatement conduit au maire et aux responsables de la ville de Sandwich dans le Kent. Un chapelain était un prêtre attaché au service d’une personne ou d’un grand seigneur. Latimer rentrait des Flandres où il gérait des affaires pour la reine. Dès le lendemain, le maire écrivit au roi Henri…

Lire la suite Lire la suite

6 mai 1536 – Anne Boleyn écrit à Henri VIII depuis la Tour

6 mai 1536 – Anne Boleyn écrit à Henri VIII depuis la Tour

Quatre jours après avoir été emprisonnée dans la Tour de Londres, Anne Boleyn écrivit à son époux le roi, Henri VIII. Cette lettre aurait été trouvée dans les papiers de Thomas Cromwell qui avait rajouté une annotation : « Pour le Roi, de la part de la Dame de la Tour ». Voici une traduction de cette lettre que l’on trouve dans l’ouvrage de Jean-Marie Vincent Audin, « Histoire de Henri VIII et du Schisme d’Angleterre », Paris, 1847, Traduction elle-même tirée de l’édition française…

Lire la suite Lire la suite

5 mai 1536 – Huit prisonniers dans la Tour de Londres.

5 mai 1536 – Huit prisonniers dans la Tour de Londres.

La reine, Anne Boleyn, seconde épouse d’Henri VIII avait été emprisonnée le 2 mai, le même jour que son frère, George Boleyn, Lord Rochford. La reine était accusée d’avoir entretenu des relations adultères avec ces hommes. Le 5 mai, six personnes liées à cette affaire étaient déjà dans la Tour de Londres. Mark Smeaton, le musicien de la cour, Henri Norris, le porte-coton du roi, George Boleyn, Lord Rochford, le frère de la reine, Francis Weston, gentilhomme de la chambre…

Lire la suite Lire la suite

4 mai 1536 – Jane écrit à George Boleyn dans la Tour de Londres

4 mai 1536 – Jane écrit à George Boleyn dans la Tour de Londres

Deux jours après avoir été emprisonné et selon les rapports de William Kingston, George Boleyn, Lord Rochford, reçut dans la Tour de Londres, un message de sa femme, Jane Boleyn. Kingston rédigeait des notes quotidiennes pour Cromwell sur tout ce qui se passait dans la Tour et tout ce qui avait un rapport avec Anne Boleyn et l’enquête en cours. Tout ce que les prisonniers faisaient ou disaient était consigné dans une correspondance pour le Premier Ministre du roi, instigateur…

Lire la suite Lire la suite

RSS
LinkedIn
Share